Histoire - Les abbés de Bricquebec

DOM AUGUSTIN ONFROY

Fondateur 1824 - 1825
Dom Augustin Onfroy L'abbé Onfroy, curé de Disgoville (Manche), désire devenir moine cistercien ; mais son évêque se refuse à voir s'éloigner cet excellent prêtre dont il apprécie le zèle pastoral. Finalement il l'invite à fonder lui-même un monastère dans son diocèse. Un terrain en très mauvais état lui est offert à Bricquebec ; il accepte non sans réticences, en faisant à l'évêque la même réponse que Saint Pierre avait faite à Notre Seigneur : "Sur ta parole, je jetterai le filet." L'abbaye est fondée le 13 juillet 1824.


DOM PIERRE GAUBAN

1825 - 1826
Moine bénédictin, il entre après la révolution chez les cisterciens de l'abbaye de Port-du-Salut dans la Mayenne. L'abbé Onfroy sollicite l'aide de ce monastère qui lui envoie trois moines. Parmi ces trois religieux Dom Pierre est nommé "Prieur Provisoire" en 1825. Il forme la jeune communauté à la vie cistercienne, reçoit les vœux des premiers moines puis regagne Port-du-Salut.


DOM AUGUSTIN ONFROY

1826 - 1857
En 1836, Rome érige le prieuré en abbaye, et le fondateur devient le 1er abbé qui désormais sera connu sous le nom de Dom Augustin. Le temps passe et surgissent de nombreuses difficultés si bien que Dom Augustin se demande si ce monastère est voulu de Dieu ! Il va trouver le Saint Curé d'Ars et lui expose ses angoisses. La réponse est claire et rassurante : "Prenez patience, mon Révérend Père, vous faites l'œuvre de Dieu. Poursuivez-la avec courage. La Providence du Bon Dieu vous aidera." À la fin de sa vie, souvent il redisait : "Tu es juste, Seigneur, et tu fais bien tout ce que tu fais !" (Ps 118).


DOM BERNARD BAZIN

1857 - 1872
DOM BERNARD BAZIN En 1832, informé des difficultés de la jeune communauté, le Pape Grégoire XVI l'invite en Italie. L'ensemble des frères est favorable à cette proposition sauf le dernier des novices qui fait remarquer que le fait de quitter Bricquebec serait un manque de confiance en la providence. La décision fut prise alors de rester à Bricquebec. Ce jeune novice deviendra en 1857 le successeur de Dom Augustin et le second abbé de Notre-Dame de Grâce.


DOM GERMAIN FURET

1872 - 1893
DOM GERMAIN FURET Énergique et excellent gestionnaire, Dom Germain se préoccupa des installations nécessaires à l'existence matérielle de l'abbaye. Il construisit une ferme et une porcherie, introduisit des machines agricoles et créa la première fromagerie de la région. L'abbaye lui doit son assise matérielle.


DOM VITAL LEHODEY

1893 - 1929
DOM VITAL LEHODEY Dom Vital révèle à la communauté son orientation spirituelle. Il comprend que Dieu est amour et que tout consiste à s'abandonner entre ses mains comme un enfant. Il est un maître en vie spirituelle, nous lui devons 3 ouvrages : Le directoire spirituel, les voies de l'oraison mentale et Le Saint Abandon. Par des chemins imprévisibles, il reçoit la charge des fondations cisterciennes au japon. Aujourd'hui il y a 7 monastères au Japon : Tobetsu 1896, Tenshien 1898, Nishinomiya 1935, Imari 1953, Nasu 1954, Oita 1980 et Ajimu 1981.


DOM LOUIS KERVINGAN

1929 - 1933
DOM LOUIS KERVINGAN En 1929, n'ayant apparemment personne pour succéder à Dom Vital, La communauté fit appel à l'abbaye de Timadeuc Morbihan. Elle envoya à Bricquebec le Père Louis Kervingant qui fut élu abbé cette même année. Mais avant d'avoir pu marquer la communauté de sa personnalité, il fut tué dans un accident de voiture, en 1933.


DOM RAPHAEL GOURAUD

1933
DOM RAPHAEL GOURAUD Après le drame de Dom Louis, un moine de Bricquebec fut élu : Père Raphaël Gouraud. L'après midi de son élection, il se rendit à Coutances pour se présenter, selon la coutume, à l'évêque Monseigneur Louvard. Au retour, il fut victime d'un accident de la route. Il expira le lendemain suite à ses blessures.


DOM RENÉ BONPAIN

1981 - 1996
9ReneBonpain En 1981, Dom Marie-Joseph démissionne après 41 ans d'abbatiat. Le 4 juin de la même année, Dom René est élu abbé. Il est le maître d'œuvre de la rénovation des bâtiments conventuels, en particulier de l’église abbatiale.


DOM CHARLES ROBILLIARD

1996 - 2011
DOM CHARLES ROBILLIARD

DOM PAUL HOUIX

Supérieur ad nutum* 2011-2015
Dom Paul Houix * Supérieur ad nutum : Supérieur nommé par l'abbé de la Maison Mère (Père immédiat)


DOM CHARLES ROBILLIARD

Supérieur ad nutum* depuis octobre 2015

* Supérieur ad nutum : Supérieur nommé par l'abbé de la Maison Mère (Père immédiat)